mercredi 25 juin 2008

Mon baptême du feu Agora Vox...

_
Il y a une semaine je publiais une note sur le droit de vote des étrangers en France, et sur le refus du Sénat d'accorder ce droit dans le cadre de la réforme de nos institutions. Relativement content de moi, je décidais de proposer l'article à Agora Vox le soir même. Le lendemain matin, surprise, plus de 120 commentaires répondaient à mon tout premier texte publié sur ce site. Les lecteurs semblaient très indécis quant à son intérêt (50%-50%). Une telle quantité de commentaires, 5 à 6 fois supérieure à la moyenne sur ce site, ne pouvait que satisfaire le néo-blogger que je suis, et l'opinion très partagée sur l'intérêt de l'article est pour moi un excellent signe de "percussion" des esprits - une trop grande approbation ou désapprobation indique généralement le contraire - ce qui était un de mes objectifs à l'écriture de ce billet.



Je dois avouer que ça faisait un moment que je ne lisais plus les articles de ce média citoyen, en fait depuis l'élection présidentielle, non pas par désaffection mais par manque de temps ; on ne peut pas tout lire. Dans mon esprit il s'agissait encore d'un petit monde peuplé de personnes plutôt averties politiquement, plutôt ouvertes, plutôt polies, plutôt centristes et même plutôt pro-Bayrou. Je me souvenais de plusieurs articles argumentés auxquels répondaient des commentaires tout aussi structurés, parfois dans la contradiction, parfois dans l'étaiement, souvent dans un esprit constructif. Je ne pensais donc pas prendre trop de risques et espérais fortement qu'une discussion constructive serait engagée. Visiblement, Agora Vox a changé.

À lire bon nombre de réactions le média citoyen s'est tranquillement mué en un média "café du commerce". Sur les 154 réactions au moment où j'écris ces mots, je peux compter les commentaires constructifs, qu'ils soient en accord ou non avec mes idées, sur les doigts d'une main. J'avais un certain espoir, sans doute naïf, après avoir lu le débat décevant de nos sénateurs que les citoyens actifs sur un média tel qu'Agora Vox se montrent plus dignes, plus ouverts, plus modernes. Cruelle déception.

Voici un florilège des réactions qui m'ont le plus estomaqué:

"Ridicule, ce droit de vote. L’etranger est un invité du pays. Pourquoi pourrait il voter? C’est comme si un invité dans votre maison prenait des decisions sur votre vie... Et puis quoi encore?"

"Le vote local conduit au devenir de la nation. C’est tout de suite qu’il faut réagir. Quand vous aurez des maires arabes, des conseillers généraux arabes et des députés arabes en quantité suffisante pour qu’ils pèsent sur notre avenir, expliquez-moi comment vous compterez réagir à ce moment. On vous expliquera qu’en démocratie tous les hommes se valent et que chaque homme compte pour une voix. Vous serez mis devant le fait accompli sans espoir de retour."

"Le sénat a eu bien raison. Les étrangers n’ont pas à influencer nos lois. Ils doivent par contre s’y soumettre et les écarts sont déjà beaucoup trop nombreux. En France, les députés sont entrain de donner à la Charia le même rang législatif qu’au droit français. [...] Les mutilations sexuelles sont reconnue comme une "valeur" française par nos hommes politiques[...] Les juges appliquent la loi coranique et les coutumes musulmannes sur le mariage. [...] Si en plus on leur donne le droit de vote ce sont les français qui vont être soumis par la loi républicaine à ces règles étrangères. Je vous garanti que dans ce cas il y aura comme toujours une tolérance zéro pour les français alors que la plus grande mansuétude est de mise pour les écarts commis par les étrangers en France."

"Pourquoi accepter de donner le droit de votes aux africains qui acceptent les régimes tribales dans leur pays et recréer en France les conditions de tribus aux moeurs reculés ?"


Je préfère m'arrêter là. Le pire est que ces réactions ne sont pas si déphasées du discours et des idées des sénateurs U.M.P. qui ont fait obstacle à la proposition de l'opposition. L'un deux, Alain Vasselle pour ne pas le nommer, clamant au et fort au sujet de tous les étrangers non-européens résidant en France: "On ne leur a pas demandé de venir." Aucun élu de son camp ne l'a repris. C'est le genre de paroles qui me rappellent toute la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy sur les thèmes du Front National et le siphonage de ses voix. Force est de constater qu'en ce qui concerne les étrangers vivant en France et leurs droits, si le F.N. est effacé ses idées sont au pouvoir. Et ces dernières, à la vue des réactions sur Agora Vox, ont malheureusement encore de belles années devant elle.

Le billet "Du droit de vote des étrangers", selon les rapports concernant ce blog, a visiblement été peu lu par mes visiteurs habituels, pour la plupart habitués de la blogosphère du MoDem. Je les invite donc à le (re)découvrir ici, et à le commenter. J'aimerais savoir comment les sympathisants, adhérents, militants et pourquoi pas élus du MoDem se situent sur cette question.


Aurélien

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonsoir,

Sujet trop et hyper sensible !

Il faudrait des soirées complètes pour espérer trouver une toute petite piste d'accord...

Mais, c'est beau de rêver comme Aurélien.

Pour le coup, bon courage.

JD
gueulante.fr

Thierry P. a dit…

Bonjour Aurélien,
C'est tout à ton honneur que tu aies publié cet article sur Agoravox. Il y a un moment où l'on a envie de toucher un plus large public que celui de la blogosphère. Les réactions, tu en fais l’expérience, sont variées et parfois basses de plafond !
Les arguments à l'appui de la thèse que tu défends sont tout à fait pertinents. Et rassure-toi, il y a des Démocrates qui partagent ton analyse.
A l'instar de JD, je pense qu'il faudra beaucoup de temps pour faire avancer les choses sur ce sujet ô combien explosif si le débat ne se déroule pas dans un climat serein.
Je souhaiterais aussi pointer cette relative hypocrisie des familles politiques qui n'agitent ce thème du droit de vote à accorder aux ressortissants étrangers qu'en période électorale. J'y verrai là une manière de s'acheter une forme de bonne conscience à moindre coût.
Ce débat est à mon sens transpartisan. C'est au delà des clivages qu'il devra prendre corps.
Longtemps, la question a été éludée de crainte de faire le lit à des courants ouvertement xénophobes. Cette attitude frileuse des partis "démocratiques" pouvant apparaître comme une forme de populisme en creux.
Je pense que ce débat national devra tôt ou tard s'engager.
La question d'accorder ou non le droit de vote aux élections locales aux étrangers qui résident en France se posera en effet. Car cette question se posera dans une situation de vieillissement de la population du pays qui rendra inéluctable et nécessaire l'immigration.
Je trouverais tout à fait légitime que le choix soit soumis à un référendum. Le référendum a cet avantage de ne pas pas cliver idéologiquement la décision qui serait adoptée par le peuple.
Sur ce sujet, je te signale Aurélien que les choses ont un petit peu bougé. Certains en sont même déjà à réfléchir aux conditions qu'il faudrait a minima remplir par les étrangers pour être "éligibles" à ce droit de vote (durée de résidence, paiement des taxes locales...).
Je souhaiterais par ailleurs que le MoDem soit en pointe sur la réflexion à initier en profondeur sur ce sujet "hyper sensible".
@micalement

Aurélien a dit…

Merci Thierry pour ce message rassurant.

Je pense aussi que le référendum serait la meilleure façon de valider ce droit aux étrangers. Cela permettrait de dédramatiser les débats sur ce sujet qui selon moi n'a plus de raisons, aujourd'hui, d'être "hyper sensible".

Ce serait une belle promotion pour la citoyenneté.

Thierry P. a dit…

@ Aurélien,
Il ne reste plus aux familles politiques qu'à se saisir de ce problème... et d'être courageuses. Mais hélas je ne vois pas les conditions idéalement réunies pour ouvrir ce débat sereinement prochainement car notre République apparaît être dans un sale état moral en ce moment.
Avec François Bayrou aux manettes après 2012, on aurait une personnalité irréprochable dont l'envergure et l'etoffe morale permettraient à ce débat de se dérouler dans des conditions dignes.
@mitiés

susane a dit…

Merci pour ce très bon site, vraiment un panaché de bonnes et intéressantes idées. Surtout continuez ainsi. Bon courage
Cordialement .

voyance gratuite par mail

Enregistrer un commentaire

Fil infos