mercredi 18 juin 2008

La confiance du monde en ses dirigeants

Voici un sondage international très intéressant sur la popularité des principaux chefs d'états dans 20 pays regroupant environ 60% de la population mondiale.

Pour l'ensemble des chefs d'états, les résultats ne sont guère plus reluisants. Seul Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'O.N.U. , parvient tout juste à tirer son épingle du jeu.

Ci-contre les chiffres de Nicolas Sarkozy. Je trouve intéressant de voir que seulement 3 pays ont plus d'opinions positives que négatives à son sujet, et que ces pays sont la Corée du Sud, le Nigéria et la Chine. L'Inde également mais avec autant d'opinions positives que d'indécises.

On constate qu'à la veille de prendre la tête de l'Union Européenne et de lancer son Union Méditerranéenne, sa cote dans les pays concernés est faiblarde. Tout comme au proche-orient où il paie sans doute son alignement sur G.W. Bush.





Dans le détail pays par pays, on peut voir (ci-dessus) ce que pensent les Français des chefs d'états ou de gouvernements dans le monde et parmi leurs voisins directs. Angela Merkel jouit d'une immense popularité en France, comme Jose-Luis Zapatero, à un degré moindre.

Pour Nicolas Sarkozy, ce qui frappe c'est le très faible taux d'indécision ou d'indifférence à son égard, ainsi que l'importance des opinions négatives. C'est à la fois logique, puisque la France est le pays qu'il dirige et donc qui attend le plus de lui, et révélateur des effets de sa stratégie de communication largement fondée sur la polémique, la provocation et la division de l'opinion. On constate ainsi qu'il fédère bien plus d'opinions négatives que ses collègues Merkel ou Zapatero, mais également autant que Hu Jintao, Président de la Chine, et à peine moins que Pervez Musharraff, leader autoritaire Pakistanais.

Vous pouvez consulter le détail, pays par pays, dans ce document .pdf. Parmi les éléments qui m'ont surpris : la popularité de Poutine relativement aux autres chefs d'états, l'absence d'indécision des égyptiens qui semblent afficher une opinion ferme sur tous les sujets du sondage, l'impopularité du Président iranien en Palestine, l'énorme indécision, pour ne pas dire ignorance, des Ukrainiens en politique internationale ou encore la désaffection des Américains pour Ban Ki-moon, et à travers lui pour l'O.N.U. (pas vraiment une surprise...). Un regret: j'aurais aimé avoir les résultats d'un tel sondage pour un pays comme Israël.

Bonne lecture...


Aurélien

P.S.: Vous avez jusqu'à vendredi 16h pour voter dans le sondage sur l'avenir de l'U.E..

1 commentaires:

susane a dit…

En effet, cette réalisation est une vraie merveille, merci pour cet article en tout cas.

voyance gratuite par email

Enregistrer un commentaire

Fil infos