mercredi 25 février 2009

Hypocrisie graduée

Depuis quelques années déjà l'UMP a dans ses tiroirs le projet de loi Création et Internet, dite Hadopi. Elle a pour but officiel de protéger les droits d'auteurs et la création par une série de mesures préventives et répressives contre le piratage d'œuvres artistiques.

Comme tous les projets de loi issus de la majorité qui ne relèvent d'aucune urgence dans le contexte économique et social actuel, il sera débattu au pas de charge. C'est que le Président de la République s'est engagé à ce que cette loi soit votée avant la fin mars. Et quand le Président s'engage...


Entre autres dispositions, ce projet de loi prévoit un principe de riposte graduée critiquée par de nombreux organismes parmi lesquels le Parlement Européen qui en a fermement rejeté l'idée à une écrasante majorité.


Je rappelle que le projet a été défendu par la député européenne Janelly Fourtou, également conseillère municipale Neuilly-sur-Seine depuis 1983. Cette année là un certain Nicolas Sarkozy y prenait la mairie pour 19 années, ça créé des liens. Elle est aussi l'épouse de Jean-René Fourtou, qui n'est autre que le Président du Conseil de Surveillance de Vivendi, maison mère d'Universal, numéro un mondial de la musique. De là à remettre en doute les vrais intérêts de ce projet de loi... Mais la majorité UMP n'ira jamais par là.

Non, à l'UMP, on ne s'occupe pas de ça. À l'UMP, on est à fond du côté de la création et des artistes. Alors forcément, quand le Mouvement Populaire devient le Mouvement Pirate et utilise frauduleusement, sur Internet et lors de deux meetings, une oeuvre artistique, en l'occurrence un titre du groupe américain MGMT, ça fait mauvais genre. Vite, Xavier Bertrand tente de réparer les pots cassés:

"L'UMP est très attachée au respect des droits d'auteur. Et la protection des oeuvres des artistes est quelque chose de primordial", a martelé Xavier Bertrand, secrétaire général du parti, qui a "reçu un courrier de l'avocate du groupe". "Il fallait prévoir des indemnisations. Ceci est totalement normal. La musique utilisée dans les meetings l'a été dans le cadre de la Sacem et donc en payant des droits à la Sacem. Nous sommes en train de regarder pour qu'il y ait une juste indemnisation du groupe", a-t-il précisé.

Et bien ça y est, c'est annoncé: l'UMP a fini de regarder et propose ce qu'elle considère une indemnisation juste: 1 euro symbolique. Nul doute que les artistes volés apprécieront l'immense respect dont les défenseurs de la création font preuve. Peut-être pas à chaud, mais une fois qu'on leur aura expliqué qu'il s'agit de riposte graduée, ils comprendront qu'en cas de récidive ils auront droit à une paire de tongs UMP. Puis, en cas de nouvelle infraction au nouvel album de Carlita, puis à un dîner au Fouquet's, puis à la plus belle des rolex pour surtout ne pas rater leur vie, puis des vacances en yacht et ainsi de suite jusqu'à, en cas d'acharnement absolu du parti majoritaire à utiliser illégalement leurs œuvres, se voir offrir un secrétariat d'état à la création musicale.

Ce qui est d'une hypocrisie insupportable, c'est d'accepter
les privilèges
d'une classe sans en accepter les fonctions.
[André Maurois]

Aurélien

2 commentaires:

lora a dit…

C'est avec plaisir que je regarde votre site ; il est formidable. Vraiment très agréable à lire vos jolis partages .Continuez ainsi et encore merci.

voyance gratuite ; consultation voyance gratuite

voyance gratuite en ligne par mail a dit…

Très bon site ! Je le trouve très vivant, bien pensé en plus il a plutôt belle gueule et les illustrations sont chouettes ! Je vous souhaite bonne continuation et un bon courage pour la suite et la continuité de ce magnifique site

Enregistrer un commentaire

Fil infos