vendredi 5 décembre 2008

Hidden agenda

_

Commençons par les faits:

Patrick Devedjian abandonne son poste de Secrétaire Général de l'UMP suite à sa nomination à la tête du nouveau Ministère de la Relance Économique. De son propre aveu, la gestion de l'UMP est trop prenante pour être cumulée avec un poste de Ministre: "C'est une fonction très prenante. L'UMP, c'est dix problèmes à régler par jour."

En toute logique, il est remplacé à la tête du parti majoritaire par Brice Hortefeux, fidèle parmi les fidèles du Président de la République, déjà conseiller politique de l'UMP et... Ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité Nationale et du Codéveloppement.

Par ailleurs, en survolant la composition du bureau politique de l'UMP, on remarque que le trésorier n'est autre qu'Éric Woerth, à ses heures perdues Ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique... qui a dit "conflit d'intérêts"? J'entends "foutage de gueule" dans le fond!

Mais si ça tient la route... puisqu'ils nous répètent qu'ils sont parfaitement républicains et démocrates confirmés!





On pourra au passage s'interroger, entre autres, sur ces quelques points:

- L'UMP achève ainsi sa mue "sarkozienne" au niveau du Secrétariat Général, puisqu'y sont déjà en place Xavier Bertrand, Nathalie Kosciusko-Morizet et Christian Estrosi. Qu'en pensent les militants? Peut-on encore croire en un Président comme au-dessus des partis? Au Président "de tous les français"?

- Uouveau ministère vient d'être créé. Où? Financé comment? Pourquoi pas un simple secrétariat d'état chapeauté par le Ministère des Finances ou celui du Budget ou directement par Matignon? À propos de Matignon... qu'en pense le premier ministre? La France a-t-elle toujours un premier ministre?

- Pour l'instant Patrick Devedjian, apparemment très habité par ses nouvelles fonction et attentif au cumul des mandats, n'a pas donné d'indication sur son avenir dans les Hauts-de-Seine, où il préside le Conseil Général au parquet rayé par les crocs de celui qui y dirige le groupe majoritaire... un certain Jean Sarkozy. Plus qu'une question de temps?


Quand on observe à quel point tout semble s'articuler parfaitement, quand on compare ceci au plan de relance économique d'un archaïsme impressionant - rien sur l'environnement, rien sur l'énergie, rien sur les nouvelles technologies... - ou quand on place ceci à côté de la réforme de l'audiovisuel, comment ne pas s'interroger sur ce qui préoccupe vraiment le Président de la République? Comment ne pas y déceler d'inquiétantes intentions non déclarées? En politique anglophone on nomme cela un "hidden agenda".


Aurélien

1 commentaires:

susane a dit…

Merci pour ce très bon site, vraiment un panaché de bonnes et intéressantes idées. Surtout continuez ainsi. Bon courage
Cordialement

voyance gratuite par telephone

Enregistrer un commentaire

Fil infos