mercredi 25 mars 2009

Trop... c'est combien?

_

À l'UMP comme au PS, des bancs de l'Assemblée Nationale à ceux du Sénat en passant par le Conseil des Ministres et la campagne permanente du Président de la République, c'est le buzz politique du moment: doit-on légiférer sur la rémunération des patrons?


Depuis plusieurs années déjà les annonces de parachutes dorés, d'attribution de stock-options et autres bonus, même en périodes sombres pour les entreprises concernées, choquent les citoyens et alimentent les tensions entre les travailleurs et le patronat. Dans le contexte actuel de crise économique et sociale, ces mêmes annonces venant d'entreprises aidées par l'État ont un effet négatif décuplé. Ainsi, dans un mouvement de panique générale, c'est presque unanimement que la classe politique brandit la menace législative au nez des patrons.

Ce qui m'interroge particulièrement dans tout ce battage politico-médiatique et cette surenchère entre moraline et démagogie, c'est que toutes les critiques se concentrent sur les rémunérations annexes et n'abordent jamais la question du seul salaire. Nicolas Sarkozy qui se présente souvent comme un chasseur de tabous pourrait pourtant s'y attarder.

Sur le cas par exemple de Thierry Morin, PDG de Valeo, qui quitte une entreprise dans laquelle l'État vient d'injecter 19 millions d'euros, qui annonce des dizaines de millions d'euros de perte et supprime 1 600 emplois, avec un chèque de plus de 3 200 000 euros... Trop peu, selon moi, de médias ou de politiciens rappellent que ce montant n'est élevé que parce qu'il correspond a deux ans d'un salaire lui même vertigineux. Thierry Morin percevait un salaire de 1 600 000 euros par an. C'est énorme mais il reste un ''petit joueur'' comparé à certains patrons du CAC 40 qui ont un salaire - j'insiste: hors stock-options ou bonus - quatre à cinq fois plus élevé...

Il est évident qu’il s’agit d’une forme détournée d’accaparement des profits. Quand Nicolas Sarkozy annonce une discussion entre partenaires sociaux sur le partage des profits, et une loi si cette discussion n'aboutit pas, la question du salaire des patrons est incontournable: est-ce trop? Et si oui, ou situer la limite acceptable?

En France, les salaires des plus gros bonnets du CAC 40 étaient, en moyenne, de 2 à 3 millions d’euros par an ces dernières années, 190 fois le SMIC. Pour moi un tel salaire c'est trop, quelles que soient l'entreprise et la charge de travail. Comment croire, par exemple, qu'il n'existe personne suffisamment compétente, volontaire et disponible pour accomplir le même travail pour ''seulement'' 1 000 000 euros? 500 000 euros? Qui pourrait légitimement s'estimer lésé de ne percevoir ''que'' 500 000 euros par an pour quelque travail que ce soit?

La question plus délicate est: à partir de combien c'est trop?

Une bonne approche du problème, et surtout de la solution, serait de fixer un éventail de revenus bruts salariaux allant de 1 (pour un SMIC à temps plein) à X pour les plus hauts revenus, tout en maintenant la progressivité de l’impôt sur le revenu. X variant selon la taille de l'entreprise, et éventuellement selon certaines responsabilités quant à la sécurité et la santé publique ou même l'environnement, entre 1 (soyons fous, mais cela existe, je l'ai vécu) et - je reste ouvert au débat - 15. Pour simple indication, cela correspond actuellement au salaire de Nicolas Sarkozy qui, à la tête de l'État, porte de lourdes responsabilités et dirige une entreprise publique de plus de 5 millions de salariés. 15 fois le SMIC actuel, c'est environ 240 000 euros par an. De quoi rapidement réussir sa vie selon le plus stricte des critères...

A l'échelle européenne, on pourrait étendre cette proposition en la couplant avec celle d’un salaire minimum européen, calé sur le PIB par habitant. Pourquoi, aussi, ne pas autoriser d'aller au-delà de X à condition de voir son taux d'imposition augmenter significativement?

Il me semble qu'associer ce type de mesure à une régulation sérieuse sur les conditions d'attributions - critères de performance économique, bien sûr, mais aussi sociale et environnementale - des stocks-options, bonus et parachutes dorés permettrait de remettre un peu d'éthique, de confiance et de sérénité dans la chaîne économique et sociale.
Aurélien

6 commentaires:

Orange Sanguine a dit…

Pour Obama, trop c'est 500 000 dollars/an maxi pour une entreprise qui a reçu des aides fédérales. C'est déjà une base.

Anonyme a dit…

Voilà ce qu'on peut faire quand on se rebiffe et je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables : je suis en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat pour mises sous surveillance illégales, lynchage et plagiat. Avis à la population et merci pour l espace d'expression. Voilà, ceci est également une tentative de gros scandale public parce que ça calme pas mal les gros connards.


Voilà ce qu'on peut faire quand on se rebiffe et je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables : je suis en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat pour mises sous surveillance illégales, lynchage inspiré de bonnes vieilles méthodes qui ne déplairaient pas au ku klux klan, lynchage qui n'a mobilisé personne sur le web ou dans la presse et plagiat vulgaire et ridicule qui passe à la télé. Avis à la population et merci pour l espace d'expression. Voilà, ceci est également une tentative de gros scandale public parce que ça calme pas mal les gros connards.
et dotclear dit :Vous êtes exclu de ce forum. L'administrateur ou le modérateur qui vous ont exclu envoient le message suivant -
Quels Pétochards gerbants à Dotclear :)

pazmany jeune garde 87 a dit…

Trop c'est plus de 0 pour les patrons qu'ont virent pour mauvais résultats.

Toréador a dit…

Excellente remarque, qui quelque part ouvre un pôle de débat avec la mienne. Je te linke.

voyance a dit…

Je m’arrête très souvent sur votre site que j’apprécie beaucoup, cela me permet de m’évader et de penser à autres choses....Que du bonheur !! Merci
voyance par mail

voyance gratuite par mail a dit…

Bonjour !
Je viens de parcourir votre site. Que d'originalité et surtout d'idées !
Je repasserai sûrement vous rendre visite.
Bonne continuation

Enregistrer un commentaire

Fil infos