lundi 9 mars 2009

La mauvaise foi

_

Après le scandale provoqué par l'évêque intégriste Richard Williamson et ses propos négationnistes, l'église catholique dérape une nouvelle fois.

Au Brésil, un acte d'horreur a eu lieu, un crime à vous retourner les tripes: une fillette de 9 ans, violée par son beau-père, tombe enceinte... de jumeaux. À cet âge là une grossesse ne peut être portée à terme sans mettre gravement en danger la santé de la fillette et des fœtus. À quinze semaines de grossesse, une équipe médicale se mobilise et effectue l'opération provocant l'avortement.


Certainement traumatisée à vie physiquement et psychologiquement par cet acte pédophile et ces quinze semaines de grossesse, la fillette peut désormais entamer un long processus de reconstruction. Mais pour Giovanni Battista Re, archevêque de Recife et président de la Commission pontificale pour l'Amérique Latine, cet avortement est intolérable. Au nom d'une protection inconditionnelle de la vie, il condamne cet avortement au point d'excommunier la mère de l'enfant et l'ensemble de l'équipe médicale impliquée. Au lendemain de la journée de la femme, on ne peut lui reprocher son sens du timing...



C'est un triste cas, mais le vrai problème est que les jumeaux conçus étaient deux personnes innocentes, qui avaient le droit de vivre et qui ne pouvaient pas être supprimées.[...] Il faut toujours protéger la vie, l'attaque contre l'Eglise brésilienne est injustifiée.[...] L'excommunication pour ceux qui ont provoqué l'avortement est juste car cette opération constitue toujours la suppression d'une vie innocente. [...] Le viol est moins grave que l'avortement.

Voilà... qu'importent les risques menaçant la vie de cette petite fille de 9 ans et son avenir, celui de sa famille? Au fond, qu'importe la vie? Tu ne tueras point... quitte à faire d'énormes dégâts, à tolérer l'inimaginable et gâcher des vies. Et c'est un homme représentant, à un niveau hiérarchique élevé (plus haute fonction derrière le Pape et ses cardinaux), une religion qui se veut porteuse d'un message d'amour et de paix qui vous le dit... Terrible paradoxe.

Comment peut-on, en un seul esprit et sous cette bannière catholique, concentrer autant d'inhumanité? J'avoue que parfois, dans mon utopie humaniste, j'oublie que certains hommes font preuve d'une rigidité inébranlable, ne tolérant aucune exception à aucune règle. L'extrémisme ne doute pas, il ne ressent rien, il réduit et condamne.

Je ne comprends pas que l'on puisse se dire homme de foi, donc attaché à une spiritualité, à des valeurs d'amour, de partage, d'humilité, et en même temps réduire la vie au simple fait d'exister ; puis brandir cette vision réductrice pour justifier sans honte les plus horribles injustices. Voilà où mène, selon moi, l'institutionnalisation de l'intime.

Je considère en effet la spiritualité, la foi ou l'absence de foi, comme l'une des dimensions les plus intimes de chaque être humain. Une dimension vivante, en évolution continue, qui ne doit pas être contenue dans des cadres aussi rigides, péremptoires et hiérarchisés que ceux des institutions religieuses, sous peine d'en pervertir le porteur, c'est à dire l'être humain.

Une foi rigide, sans doute, est une mauvaise foi, une foi morte.

EDIT: On s'indigne aussi chez MIP et Spaulding.

Aurélien

18 commentaires:

vincent15 a dit…

EN effet, je me suis toujours demandé comment on pouvait avoir un tel double langage, prôner l'amour de l'humanité et être haineux avec les autres. En tout cas, l'évolution actuelle de l'église semble de plus en plus douteuse.

Anonyme a dit…

N'importe quoi...

D'une part, resituons la famille...
la fillette de 9 ans est régulièrement violé depuis l'age de 6 ans, il est fort possible que sa mère soit au courant de ces agissements, d'autant plus que le violeur, beau père de cette petite, abusait également de la grande soeur de celle ci agée d'environ 15 ans et handicapée ! Quant on sait que l'age du beau père est de 23 ans on peut se demander si l'environnement familial est sain.... est ce là là faute de l'Eglise Catholique ?

En ce qui concerne l'avortement, n'en déplaise à certains, si cette jeune fille de 9ans, est tombé enceinte, c'est qu'elle était règlé et donc mure physiquement, et oui, nos cousins d'amérique du sud ont un développement physique plus rapide que le notre, donc nous ne pouvons pas réelement comprendre la situation !
Ensuite, si certains viennent défendre l'idée que l'avortement était indispensable pour des raisons de survie de la jeune fille, dans ce cas, les médecins l'auraient signalés, et cela fait partie des cas où l'avortement est autorisé par l'Eglise...
Si ici l'Evèque s'est élevé contre cet acte, c'est que la vie de la fillette n'était pas menacé !
Par ailleurs, la fillette, déja violée, a souffert, et il n'est plus à démontrer que l'avortement est une autre souffrance laissant des séquelles psychologiques sur les femmes l'ayant connus...

Quant à Williamson, petite mise au point... :
Le Vatican, l'Eglise, par l'intermédiaire de Benoit XVI a levée l'excommunication sur les 4 évèques de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX) mais ne les a en aucun cas réintégrés ! Ce qui est radicalement différent !
L'excommunication c'est l'empèchement de la réception de certains sacrements, mais aussi d'exercer certains actes éclésiastiques ! L'excommunication de ces évèques de la FSSPX étaient dus non à des motifs politiques, mais religieux, puisqu'ils visaient à condamner, le fait que Monseigneur Lefèvre, ai fait evèque 4 prètres de sa fraternité, alors que seul le Pape peut faire des Evèques !
La levée de leur excommunication, vise à réunir les conditions préalables à un rapprochement, à une réintégration prochaine de la FSSPX au sein de l'Eglise... et ce n'est pas prévus pour demain...

Quant aux propos de Williamson, ils sont intolérables, il a d'ailleurs été sanctionnés par sa communauté, la FSSPX. Il s'est excusé, bref le sujet est clos, mais lui c'est certain, il peut mourir une bonne centaine de fois avant qu'on ne pense à le réintégrer à l'Eglise Catholique...

Pour finir, je citerais mère Thérésa, qui en 79, déclarait lorsqu'elle a reçu le prix nobel de la paix : "Le plus grand destructeur de la paix aujourd'hui est le crime commis contre l'innocent enfant à naître. Si une mère peut tuer son enfant, dans son propre sein, qu'est-ce qui nous empêche, à vous et à moi, de nous entre-tuer les uns les autres ?"

Reste le pb du viol qui est abominable, c'est indéniable, mais en quoi les enfants résultant de cet acte en sont-ils coupables ? Ils en sont les innocentes victimes, et même si la jeune fille ne pouvait pas les éduquer, ils auraient pus être adoptés, surtout quand on sait à quel point la demande à ce niveau est importante !
L'avortement a eu lieu à 15 semaines ! Une rapide recherche sur internet vous montrera à quoi ressemblait ce "fœtus" ressemblant plus à un enfant qu'à une cellule...

Aurélien a dit…

@Anonyme:

Vos propos sont d'une affligeante inhumanité.

En quoi le contexte familiale pourri dédouanerait l'Église de faire preuve de simple logique médicale et de compassion envers la fillette?

Les latinos-américains auraient un développement physique plus rapide que nous? Sur quelle étude fondez vous cette affirmation? Le peuple brésilien est un des plus métissés au monde, connaissez-vous les origines ethniques de cette fillette? Et c'est qui nous?

L'IVG est interdit au Brésil sauf dans les cas de viol ou quand la santé de la mère est en danger. Si les médecins ont procédé à l'avortement c'est qu'au moins une des deux conditions étaient remplies, et même les deux. Selon ce que vous dites l'Église devrait donc approuver.

Oui l'avortement est une souffrance. Et être mère à 9 ans (9 ans!!!! Vous rendez-vous seulement compte?) de jumeaux issus d'un viol, c'est une sinécure? Non, bien sûr, c'est même un danger de mort. Elle avait beau être réglée, elle n'avait sans doute pas le développement physique d'une femme adulte prête à accoucher, notamment au niveau du bassin.

Je sais à quoi ressemble un fœtus de 15 semaines, je suis deux fois papa et j'ai vu les échographies. Dans un utérus de fillette de 9 ans, leur vie était de toute façon en grand danger. La décision qui a été prise est celle qui sauvegardait le plus de vies et en gâchait un minimum. Mais dans l'acharnement aveugle des extrémistes catholiques que vous défendez ici, seul la lutte contre l'avortement compte, au détriment de la qualité des vies existantes et futures. La vie ce n'est pas simplement exister.

Anonyme a dit…

@ aurélien :

"La décision qui a été prise est celle qui sauvegardait le plus de vies et en gâchait un minimum. Mais dans l'acharnement aveugle des extrémistes catholiques que vous défendez ici, seul la lutte contre l'avortement compte, au détriment de la qualité des vies existantes et futures. La vie ce n'est pas simplement exister."

Hallucinant, de quel droit pouvez vous dire que cette décision gachait le moins de vie ?
Seule la lutte contre l'avortement compte ? Non seule la lutte pour la vie et contre la culture de la mort compte !
L'acharnement des catholiques extremistes ? La blague, non de catholiques simplement, tout comme les juifs et les musulmans défendent la meme conception de la vie ! Pour toute religion, la vie est sacré !

La qualité de vie ? arrêtez de voir la vie du coté matérialiste, elle est belle la societé moderne, sans foi ni loi, juste l'argent...

Quant aux latinos américains je peux en parler, puisque tout une partie de ma famille l'est, et oui ils sont physiquement murs bien avant nous, européens !
Quant à avoir un enfant à 9 ans, la moyenne chez eux, en tout cas dans les favelas est à peine plus haute, rien de comparable avec la vingtaine d'année voir plus que nous connaissons en Europe !

Quant à l'avortement au brésil, je ne connais pas les conditions et me fie donc à celle que vous me donnez, et par conséquent si l'Eglise a condamné c'est que c'était pour le cas du viol !
L'Eglise, la 1ère défend la vie, et si la fillette aurait pus en mourir, elle n'aurait rien dis, la preuve, l'Eglise s'élève contre l'euthanasie qui fait également cesser la vie ! Tout ce qui peut entraver et tuer la vie, l'Eglise et les autres principales religions sont contre !

Eve a dit…

Merci pour ton texte, Aurélien. Je l'applaudis.
Condamner, juger, excommunier. Voilà la nouvelle charité.
Pourtant: "Que celui qui n'a jamais péché lui lance la première pierre"
Cette petite avait droit à son enfance, même dans la misère.
Journée de la femme? L'Eglise ne défend-elle pas plutôt dans ce cas la domination masculine? Je ne l'ai pas beaucoup entendu condamner le viol, qui est une atteinte à la personne, à la vie de la victime. Mais non, ce sont des tentatrices, qui méritent leur sort. Ressortons les burquas.
Marre de ces tartuffes intégristes, cathos ou autres, pharisiens qui trouvent toujours des prétextes religieux pour asseoir leur pouvoir sur le reste de l'humanité.
On sent revenir les heures sombres de l'Eglise, la chape de plomb qui recouvrait la Lumière.

Aurélien a dit…

@Anonyme/ouioui:

"Arrêtez de voir la vie du coté matérialiste"...

Faites-un petit tour sur ce blog et vous verrez que le matérialisme n'est pas trop le genre de la maison. Et je vous le confirme quand je vous dis que vivre n'est pas simplement exister, ce qui semble être la conception de l'église et la votre dans la condamnation de l'avortement.

Quid de la qualité de la vie?


"Pour toute religion, la vie est sacré!"

Qu'est-ce que la vie selon vous? Selon "toute religion"?


Selon vous puisque plein d'enfants ont des enfants au Brésil il faudrait considérer normal qu'une fille soit mère à 9 ans? Le pire existe déjà alors pourquoi s'en inquiéter, c'est ça? Je ne peux pas vous suivre dans cette voie.

Quand bien même la maturité physique serait avérée, que faites-vous de la maturité et de la santé psychologique?

Oui je répète que cet avortement a limité le nombre de vies gâchées. D'abord parce qu'autrement la fillette comme ses fœtus étaient très probablement condamnés sinon à la mort, du moins à des séquelles physiques et mentales très importantes, et donc à une vie morne pour eux et aussi pesante pour leur entourage.

L'accouchement n'est déjà pas sans risque pour une femme en excellente santé qui attend un seul enfant, ni pour la mère ni pour le fœtus, alors pour une fillette qui attend des jumeaux...

Ensuite parce que le fait d'épargner une grossesse dangereuse, et un accouchement à risques, à une petite fille lui facilitera autant que possible une reconstruction physique et psychologique suite aux abus dont elle, avant les fœtus et qui que ce soit d'autre, est la victime.

La laisser mener une grossesse à terme aurait été, en quelque sorte, lui envoyer le message que ce qui lui arrive est normal, que ce ne sont là que les risques de sa condition féminine et enfantine. Je ne peux me résoudre à une telle vision de l'enfance, de la féminité et de la société.

Christine a dit…

@ Anonyme

J'ai une petite fille de 9 ans et demi. Passez demain devant une école primaire, cela correspond à la classe de CE2 en France. Regardez combien mesurent ces enfants, regardez-les courir et chahuter. Et imaginez l'une d'entre elles enceinte de jumeaux...

Anonyme a dit…

Non mais le pb, n'est pas celui du viol, c'est immmonde, horrible, le mec il faudrait le punir sévèremment d'autant plus que la victime est une enfant !

"Selon vous puisque plein d'enfants ont des enfants au Brésil il faudrait considérer normal qu'une fille soit mère à 9 ans? Le pire existe déjà alors pourquoi s'en inquiéter, c'est ça? Je ne peux pas vous suivre dans cette voie." ==> non ce n'est pas normal, pour sortir de ce schéma, il faut augmenter l'éducation bien entendu, mais après, ce n'est pas non plus la même civilisation, nous sommes à des milliers de kilomètres et nous ne pouvons pas comprendre les schémas de cette societé !
C'est facile de voir toutes les choses avec le prisme occidental ! Mais ce n'est pas comme ça que ça fonctionne !

@ Christine ==> c'est ce que je disais précédemment, les filles d'origine européenne n'ont rien à voir avec les filles d'origine sud américaine ! les filles à 9 ans règlés là bas c'est "normal", en France, on peut se brosser martine !
Vous comparez ce qui est incomparable !

Après je ne défend pas l'idée qu'à avoir un enfant à cet age soit "bien", d'ailleurs, on ne peut pas juger, mais il est évident que pour moi, c'est trop jeune !

Quant au physique de la fille de 9 ans, personne ne le connait me semble t-il, si ca se trouve elle fait 1m 50 et 45kg ! Je n'en sais rien et vous non plus !

Mais si, les médecins n'ont pas dis que la grossesse représentait un risque, l'avortement est oui, un acte mauvais !
Pour ma part, l'article que j'ai lus, n'évoquait pas du tout cet aspect !
Et si, il y avait un risque pour la fille, et bien, il n'y a aucun problème pour l'avortement !!

Quant à la vie, qu'est-elle ? La vie, c'est de pouvoir, vivre, exister, aimer, être aimer, avoir une place dans le monde, la vie c'est tout !
je citerais juste Gandhi qui disait :
“La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.”

Quant à élever les jumeaux, quand on voit le nombre de couple cherchant à adopter des enfants, c'est une bien meilleure solution que l'avortement !

passage a dit…

Le petite Franzina pèse 33 kilos et mesure 1 mètre 35. Violée depuis l'âge de 6ans par son beau père...
Je respecte les hommes qui croient en Dieu et ceux que je connais ont des enfants, respectent la vie et auraient sauvé Franzina justement pour ça.

C'est vrai que l'avortement est un choix terrible... Et Franzina n'en sortira pas indemne. Religion ou pas, une femme (là une enfant) qui avorte n’oublie jamais.

Ce qui est terrible avec les extrémistes... C'est leur connerie.

Quand on entend ces mots, on ne peut que conclure que l’église encourage le viol, au mépris des victimes.

Les livres saints ont été rédigés par des hommes il y a bien longtemps. L’église est pleine de momies mâles sans cervelle. Le pire c'est qu'ils se croient sincèrement porteurs de la parole de Dieu… Quel Dieu certains nous présentent ?

"Viol sur enfant de 9 ans ? Pas grave pour le mec
L’enfant ? Elle doit prendre le risque d’être estropiée ou de mourir, ce sera une martyre de plus… Par contre, l’avorter non ! C’est grave ça… Là il y a une loi et on excommunie non mais !"

Qui peut croire qu'un Dieu puisse évaluer ainsi ? J'ai toujours ce même sentiment face à ces décisions, comme la petite qui s'est faite lapidée puisqu'elle s'était faite violée il y a quelques mois... C'est à vomir...

Heureusement que Franzina est excommuniée finalement, elle évitera d’entrer dans la grande famille pire encore que la sienne !

Quant-à Anonyme, ses propos nous en disent long sur lui, un mec au cerveau déjà trop lavé pour se rendre compte à quel point il dit des horreurs. J’espère que c’est un gosse parce que s’il est déjà adulte, ça craint.

Françoise Blanche

Anonyme a dit…

Françoise ou madame je sais tout, mais je ne sais pas lire...

La petite fille n'a pas été excommunié, l'Eglise n'a jamais excommunié de personnes ayant avorté, car bien que ce ne soit pas une chose facile, seul l'acte est condamné pas la personne...

""Viol sur enfant de 9 ans ? Pas grave pour le mec
L’enfant ? Elle doit prendre le risque d’être estropiée ou de mourir, ce sera une martyre de plus… Par contre, l’avorter non ! C’est grave ça… Là il y a une loi et on excommunie non mais !"

Vous le faites exprès ou pas ? L'Eglise autorise l'avortement en cas de danger pour la vie de la mère... si l'Eglise s'est elévé c'est qu'aucun médécin n'a du le dire !
Vous etes médecin peut-être ?

Quant à l'Eglise Catholique, c'est la religion qui me semble t-il laisse la plus grande place à la femme, car à l'image de la Vierge Marie, modèle pour tous, n'a fait que promouvoir les femmes et montré leur importance !

Enfin bref, apparemment la pensée unique à bien fait son boulot, pas une personne capable de réfléchir, tout au moins de savoir lire correctement un article et se documenter !

Françoise, je vous assure, je suis grand, j'ai mon permis, je paie mes impots, etc etc...

pff navrant, tout ces histoires de bon sentiments qui pue l'hypocrisie !

passage a dit…

@ Anonyme

Merci du renseignement. J'ai lu d'autres articles où l'enfant l'est aussi. Cependant, je me range à cette hypothèse que je juge plus logique. Et le problème reste le même.

Si je ne sais pas tout, je dis ce que je pense et cette excommunion est une sanction pour faire peur, pour montrer qu'on ne doit pas avorter.C'est finalement sanctionner aussi l'enfant. On la culpabilise à vie de n'avoir pas crevé en portant ses bébés.

L'église sanctionne l'avortement, pas le viol, la pédophilie...

Je trouve bien que ça éloigne de toute façon Franzina d'une église aussi diaboliquement perverse. l'enfant ne suivra pas un tel enseignement...

En effet, seule la femme à l'image de la vierge Marie a sa place... Parce que si vous lisez d'autres passages de la bible, Thimothée par exemple, sa place lol...


L'hypocrisie, avec vos principes, vous en êtes l'illustration. Elle est du côté de l'église depuis le départ

Je vous ai donné le poids de l'enfant et sa taille... Si pour vous, dans ces conditions, à 9 ans, on peut porter et mener à terme une grossesse, des jumeaux, sans y perdre la vie,documentez-vous un peu mieux vous même.

Parce que si vous avez le choix de faire de votre vie un "mystère à vivre", celle de Franzina risque d'être une suite de problèmes à résoudre et elle n'a que 9 ans...

Françoise Blanche

Aurélien a dit…

"Enfin bref, apparemment la pensée unique à bien fait son boulot, pas une personne capable de réfléchir, tout au moins de savoir lire correctement un article et se documenter !"

J'ai cité deux articles, je peux en citer deux autres.

Vous vous contentez de suivre aveuglément les principes de l'église sans à aucun moment remettre en cause son jugement. Qui vous dit que les médecins n'ont pas jugé dangereux pour la jeune fille de laisser la grossesse se poursuivre?
Moi je vous donne un lien vers un article où sont rapportées les paroles du médecin affirmant que sa vie était en danger:
http://www.20minutes.fr/article/309185/Monde-L-avortement-d-une-petite-fille-de-9-ans-enceinte-de-jumeaux-secoue-le-Bresil.php

Et vous? On attend toujours la référence sérieuse confirmant ce que vous dites sur la précocité des jeunes filles latino-américaine... que le même article cité plus haut, de même que le commentaire de Françoise, contredit.

Montrez-nous comme vous êtes documenté et réfléchi. Si vous ne supportez ni l'hypocrisie ni les bons sentiments (et si vous n'êtes pas un troll...) je ne doute pas que vous saurez répondre à cette demande.

cath37 a dit…

J'ai également écrit un article pour montrer mon indignation face à cette ignominie.

spaulding a dit…

@ anonyme
si y a que ceux qui savent qui peuvent parler, en ce cas l'église catholique n'a qu'a la boucler pour tout ce qui est sexe, vu que ça leur est interdit par leur règlement intérieur.

Calicoba a dit…

C’est vrai que c’est atroce!
Je tente d’apporter mon humble regard sur “la chose”…
Pourquoi un tel durcissement des positions de l’Eglise? Pourquoi si peu d’Amour et de compassion?
Quel réponse faudrait il apporter?
Un billet sur le sujet au lien suivant:
http://www.calicoba.fr/index.php?post/2009/03/09/Triste-col%C3%A8re…-L-Eglise-semble-loin-de-ses-rep%C3%A8res!
Bonne lecture!
Calicoba

le chafouin a dit…

mon commentaire a-t-il sauté ou a-t-il été censuré??

Aurélien a dit…

@Le Chafouin:

Aucune censure ici, ton commentaire n'a du sauté, malheureusement.

Lysa Light a dit…

C'est avec plaisir que je regarde votre site ; il est formidable. Vraiment très agréable à lire vos jolis partages .Continuez ainsi et encore merci.

voyance par mail gratuite ; Voyance gratuite par mail

Enregistrer un commentaire

Fil infos